Pourquoi les enfants sont-ils attirés par le feu?

Les enfants, tout comme les adultes, sont fascinés par la couleur, la chaleur et la réactivité du feu. La lueur du feu fournit un éclairage doux. Le feu danse lorsqu’il y a une brise légère. Et le feu est une partie agréable de la vie de famille, que ce soit pour faire griller des guimauves dans un feu de camp, faire des grillades sur le barbecue durant une journée d’été parfaite ou s’asseoir devant un foyer chaleureux pendant une froide soirée d’hiver.

Comprendre l'attirance des enfants pour le feu

Les enfants, dès leur premier anniversaire, remarquent les petites flammes des bougies de leur gâteau d’anniversaire sur la table directement devant eux. Ils ont le droit de faire un vœu, de prendre une grande inspiration et de souffler les bougies – ce qu’ils font facilement et avec beaucoup de fierté.
Les enfants en viennent à voir les petites flammes comme quelque chose de chaleureux qui a peu de chance de les blesser. Les petites flammes sont fragiles et faciles à éteindre. Les briquets et les allumettes s’éteignent souvent avec une brise légère et il suffit d’un souffle pour éteindre une chandelle.

Il n’est donc pas étonnant que les enfants voient le feu comme quelque chose de non menaçant. Ils peuvent penser : « pourquoi ma famille me laisserait-elle tenir des bougies, les mettre sur un gâteau et m’approcher de si près si elles pouvaient vraiment me blesser? » ou « lorsque je souffle mes bougies d’anniversaire, la flamme s’éteint si facilement et parfois j’en éteins plus d’une à la fois! ». Dans la plupart des expériences des enfants, s’il n’y a pas d’événement terrible, ils voient ces petites flammes comme quelque chose de non menaçant et sur lesquelles ils ont un contrôle.

Que comprennent les jeunes enfants à propos du feu?


Les enfants d'âge préscolaire (et certains enfants jusqu'à sept ans) ont une compréhension très limitée des chaînes complexes de cause à effet. Ils peuvent comprendre des choses simples : si je pousse cet objet, il tombera. Par contre, ils sont à un stade précoce de leur développement cognitif et ils n'ont pas les capacités intellectuelles pour comprendre comment une petite flamme peut devenir un gros incendie. Même si nous leur expliquons bien le concept, ils ne peuvent pas saisir une séquence complexe d'événements comme une bougie qui tombe sur une serviette de table et qui allume une nappe qui est près des rideaux, ce qui propage le feu au plafond.

Qu'est-ce qu'un enfant en âge de fréquenter l'école primaire peut comprendre sur le feu?


Les enfants en âge de fréquenter l'école primaire (7 à 11 ans) ont atteint un niveau de développement cognitif plus élevé et ont une bien meilleure compréhension de ces principes de base. Plusieurs comprennent et peuvent suivre des séquences complexes d'instructions avec compétence.

Toutefois, le niveau de développement qu'ont atteint les enfants en âge de fréquenter l'école primaire ne leur permet pas de comprendre la pensée abstraite. Ils ont de la difficulté à imaginer ce qu'ils n'ont pas encore vécu ou la variété d'éléments qui pourraient mal tourner. Comme ils ne peuvent l'imaginer, ils ne sont pas préparés lorsque quelque chose tourne mal de manière imprévue.

La plupart des parents ont une compréhension intuitive de ces limites chez les enfants en âge de fréquenter l'école primaire. Même les parents des enfants les plus intelligents, compétents et responsables ne les laissent pas seuls pendant une longue période de temps. Pourquoi pas? Parce que « si quelque chose tourne mal, que se passera-t-il? ». Ils savent que leurs enfants ne peuvent pas gérer les imprévus. Ils font donc venir une personne pour garder les enfants, généralement plus âgée que 11 ans et très souvent plus âgée que 13 ans, juste pour être certains. En fait, l'American Red Cross offre des cours de gardiennage pour les jeunes de 11 ans et plus.

Dire à des enfants en âge de fréquenter l'école primaire quoi faire si un imprévu se produit est tentant, car ils comprennent beaucoup de choses. Ils ont souvent une très bonne compréhension du monde dans lequel ils vivent et le gèrent assez bien, et même souvent mieux que leurs parents, particulièrement lorsqu'il est question de technologie et de médias sociaux! Cependant, malgré leur compréhension du monde dans lequel ils vivent et de ce à quoi ils ont été exposés, ils ne peuvent pas réellement créer une image de ce qu'ils n'ont pas vécu.

Nous vous suggérons donc de ne pas:

  • Laisser un enfant en âge de fréquenter l'école primaire sans supervision pendant une longue période de temps.
  • Donner à un enfant en âge de fréquenter l'école primaire des responsabilités pour des activités avec du feu ou une flamme.

Pourquoi tant d’enfants jouent avec le feu?


Les enfants voient le petit briquet, l'allumette ou la flamme de la bougie comme quelque chose de bénin qui s'éteint facilement, d'amusant et d'important lors de rassemblements familiaux. Ils ont regardé leur famille allumer des allumettes, des briquets et des bougies de nombreuses fois et ont l'impression de savoir comment ces outils fonctionnent. Ils ont donc envie de démontrer leur propre habileté et de tester leur propre compétence. Il est donc normal que, lorsqu'ils en ont la chance, les enfants essaient de les allumer eux-mêmes.

Dans le cadre de trois sondages* de grande envergure effectués aux États-Unis et auprès de 7,500 enfants pendant une période de dix ans, plus de 50 % des enfants ont indiqué qu'ils avaient déjà joué avec des allumettes ou des briquets au moment où ils sortaient de l'école primaire. Ce sont les enfants âgés de 4 à 5 ans qui allument généralement des incendies de maison signalés aux services d'incendie. Ils représentent 30 % des incendies de maison allumés par des enfants. 82 % sont provoqués par des enfants de 10 ans et moins.

Alors, comment doit-on enseigner à nos enfants à ne pas jouer avec le feu?


Éliminez la tentation.
Rangez les briquets et les allumettes à un endroit sécuritaire où ils ne peuvent pas être vus et atteints. La plupart des jeunes enfants ne cherchent pas activement des objets d'allumage comme les briquets et les allumettes. Ils ne grimpent pas sur le comptoir de la cuisine pour aller chercher les allumettes qui se trouvent sur la tablette du haut. La plupart du temps, lorsqu'on retrouve des enfants avec des allumettes ou des briquets, ces objets ont été laissés sur le comptoir de la cuisine, la table à café ou la table de nuit. Le simple fait de les ranger hors de la vue et hors de la portée réduit grandement le risque que les enfants les trouvent et jouent avec ces objets. Ranger les allumettes et les briquets de manière à ce qu'ils ne puissent pas être vus et atteints est facile à dire, mais pas si facile à faire. La plupart des familles possèdent plusieurs briquets et paquets d'allumettes. Pour un rangement sécuritaire, la première étape est de ramasser toutes les allumettes et tous les briquets, de les mettre à un endroit spécifique et de veiller à toujours les remettre à leur place après une utilisation. Pour une sécurité maximale, utilisez uniquement des briquets munis d'un mécanisme de sécurité enfant. Bien qu'ils ne soient pas entièrement à l'épreuve des enfants, ils réduisent grandement les chances qu'un jeune enfant puisse les allumer. Lisez-en davantage sur le rangement sécuritaire des briquets et des allumettes.

Faites participer vos enfants à la sécurité familiale contre les incendies.

Parlez à vos enfants, y compris ceux d'âge préscolaire et dites-leur que chaque membre de la famille a un rôle important à jouer.

  • En tant que parent, il relève de votre responsabilité d'utiliser les allumettes, les briquets et les bougies de manière sécuritaire et de les ranger lorsque vous avez terminé. Les allumettes et les briquets sont des outils utiles, mais sont destinés aux adultes seulement. Il revient aussi aux parents de ne jamais laisser une bougie allumée lorsqu'ils quittent la pièce ou vont se coucher.
  • Le rôle important de l'enfant est de s'assurer que ses parents accomplissent leurs tâches. Si des enfants trouvent une allumette, un briquet ou une bougie allumée sans surveillance, enseignez-leur à le signaler à un adulte. Cela aide les enfants à comprendre qu'ils peuvent apporter une contribution importante, ce qui encourage leur volonté à assumer leurs propres responsabilités. Si les enfants sont récompensés pour vous avoir mentionné de ranger les briquets ou d'éteindre une chandelle allumée, c'est ce qu'ils feront plutôt que d'être tentés de jouer avec les allumettes, les briquets ou les bougies. Avoir l'occasion de démontrer leurs compétences et d'être félicités est beaucoup plus satisfaisant qu'être capable d'allumer un briquet.

Plusieurs activités sont offertes en ligne pour vous aider à transmettre ce message et à enseigner cette technique à vos enfants et vos petits-enfants :

  • play safe! be safe!TM/MC (jouez en tout sécuritéTM/MC) offre deux activités qui enseignent à vos enfants que les allumettes, les briquets et les autres appareils électroménagers sont des outils pour adultes, ce qui est très différent des jouets pour enfants, et qu'autant les parents que les enfants ont des rôles importants à jouer pour s'assurer que les allumettes et les briquets sont rangés. Vous trouverez les deux activités ici.

Soyez conscient de votre manière d'utiliser le feu lorsque vous êtes avec vos enfants.
Bien qu'il soit très important de dire à vos enfants que les allumettes et les briquets sont des outils d'adultes seulement, le seul fait de leur dire n'est pas suffisant. Vous devez être un modèle de comportement sécuritaire. Laisser un four, un feu de camp, un barbecue ou des chandelles sans surveillance crée un risque immédiat, en plus de suggérer que le feu et ces outils pour le feu ne doivent pas être utilisés avec beaucoup de prudence. Veuillez donc traiter tout ce qui est associé au feu, aux allumettes, aux briquets, aux bougies, à la cuisson et aux feux de camp avec beaucoup de soin et de respect. Utilisez-les selon l'usage pour lequel ils ont été conçus et rangez les outils de manière sécuritaire lorsque vous avez terminé.

Supervisez les enfants autant dans la maison qu'à l'extérieur.
Il est impossible pour vous d'être dans la même pièce que vos enfants ou même de surveiller ce qu'ils font chaque minute du jour ou de la nuit. La plupart d'entre nous vérifient périodiquement et écoutent entre ces vérifications. Nous écoutons les bruits, les fredonnements, les grattements et le bavardage qui accompagnent généralement les jeux des enfants. Lorsqu'ils deviennent silencieux, nous savons que quelque chose a changé. Nous nous demandons s'ils « préparent quelque chose » et nous allons vérifier à nouveau. C'est un moyen efficace et approprié de s'assurer que vos enfants ne jouent pas avec des briquets ou des allumettes qui pourraient avoir été oubliés, particulièrement si vous utilisez uniquement des briquets munis d'un mécanisme de sécurité enfant. Le mécanisme de sécurité enfant ralentit l'expérimentation des enfants suffisamment longtemps pour qu'un adulte intervienne.

Malheureusement, ce « lien d'écoute » efficace peut être oublié. Nous pouvons être trop concentrés à parler au téléphone, à faire la lessive, à cuisiner ou à faire d'autres activités pour remarquer que les enfants sont devenus très silencieux ou que trop de temps a passé depuis la dernière vérification. Malheureusement, de nombreux feux de maison sont provoqués par des enfants lorsqu'un adulte est à la maison. Une supervision d'adulte appropriée va au-delà du simple fait d'être à la maison avec les enfants. Il faut être conscient de ce qu'ils font en tout temps.

ASTUCES POUR VOUS ET VOTRE FAMILLE

back to top